Les Doges de la République de Venise

Le Doge, du latin Dux (Guide, Commandant), et adapté du vénitien “Doxe”, a été le Magistrat Suprême et le chef de la République de Venise pendant plus de mille ans entre le VIII et le XVIII siècle.

Ce titre, utilisé lorsque la ville de Venise a été soumise à la souveraineté de l’Empire byzantin, est devenu permanent après l’indépendance de la ville de Constantinople.
Selon la tradition vénitienne, le premier Doge fut Paolo Lucio Anafesto, élu en 697.

Habituellement, la personne choisie comme Doge était l’un des anciens sages de la ville, et sa résidence, après Héraclée (Eraclea) et Metamaucum (Malamocco), devint le Palais des Doges, symbole de la puissance et de la richesse de la Serenissima.

Le Doge avait le devoir de financer les dépenses de l’État avec son patrimoine personnel inclus les fêtes luxuriantes et les cérémonies publiques telles que le Carnaval; pour cette raison, le Doge était choisi presque exclusivement de l’aristocratie riche de Venise.

Même si le pouvoir de Doge était très fort entre le VIII et le XII siècle , le titre n’a jamais été héréditaire.
La même Aristocratie de Venise, dont il a été élu le Doge, a maintenu de tels mécanismes afin d’éviter que le pouvoir se concentre dans un seul individu.

A partir du XIIe siècle, l’aristocratie a limité le pouvoir du Doge en plusieurs aspects à travers la création d’organismes pour réguler nombreux secteurs de l’organisation d’ État, empêchant de cette façon que le Doge devient un prince absolu.

Ainsi, un Doge ne pouvait pas accorder des auditions ou ouvrir une correspondance officielle sans la présence du «Conseil des Dix» ou d’autres organes collégiaux et ne pouvait pas passer du temps à l’extérieur du Palais des Doges, faites exception pour les manifestations publiques ou les expéditions militaires.

Le Doge était considéré un «Roi sans couronne», qui une fois élu devait jurer que la suprématie constitutionnelle prévaudra toujours sur celle-la personnel.

Le dernier Doge, Ludovico Manin, a été déposé quand Napoléon a conquis le Nord d’ Italie et les troupes françaises ont pris Venise en Mai 1797.

Dans l’histoire millénaire de la République de Venise, les Doges étaient 120.

Reservation en ligne
Meilleur tarif en période
Les dernières chambres disponibles